samedi 9 juillet 2016

Aunkai à Taiwan avec Fred

Dernière étape de mes rencontres martiales avec mes camarades d'Aunkai dans la région, j'ai retrouvé celui avec qui tout a commencé: Fred. Notre dernier entrainement ensemble commençait à franchement dater (janvier 2014 en fait) et même si Fred a mis un trait sur sa pratique martiale depuis un an et demi, je me suis évidemment empressé de lui forcer la main pour avoir ses retours.


Le cadre exceptionnel du village Taiwanais où réside Fred nous a permis de nous entrainer en plein air, en pleine montagne avec vue sur la plage, tout en se faisant un petit barbecue. Honnêtement pas le pire cadre pour se retrouver. Nous avons passé un peu de temps sur les solo tanren, l'occasion de montrer à Fred les dernières évolutions, avant de passer aux exercices à deux: push out, Tsuki, walking maho, Age Te, Sage Te, etc. Malgré un bon moment sans pratiquer, les qualités structurelles de Fred n'ont quasiment pas bougé et il reste capable de mettre beaucoup de poids dans ses mains et donc de me compliquer un peu la vie.

Avoir les retours de Fred sur ma progression (ou son absence) est toujours intéressant. Je l'ai déjà dit mais Fred fait partie des gens, avec Romain maintenant, qui connaissent le mieux ma pratique et son évolution, m'ayant connu à une époque où j'étais un bourrin fini. Ses commentaires ont confirmé l'impression que j'avais en particulier depuis quelques mois: j'ai gagné en densité, en lourdeur et en économie de mouvement. C'est effectivement ce qu'il me semblait mais avoir un retour franc de quelqu'un qui a des points de comparaison est je pense nécessaire.

Ce week-end fut aussi l'occasion de jouer un peu avec des mortiers à riz. Des petits outils sympas de 3-4 kgs, épais, et qui ne pardonnent pas les erreurs d'alignement lors d'un travail de suburi. Vraiment sympa à utiliser et il va donc falloir que je parte en quête d'un engin comme ça dans les nouveaux territoires hongkongais.

Au-delà de la pratique, ce week-end fut surtout l'occasion de retrouver Fred, de refaire le monde autour d'une (ou plusieurs) Taiwan Beer, d'avoir des discussions interminables sur les arts martiaux. Bref de faire exactement ce que nous avons toujours fait.



2 commentaires:

Fred Lespine a dit…

"(...)capable de mettre beaucoup de poids dans ses mains" hmmm... c'est pas que des qualités martiales là. Plutôt du surpoids, mais j'y travaille avec heureusement un peu de succès récemment :)
Oui, le fait de ne se voir que par intermittence est intéressant car je peux mesurer plus facilement ton évolution, et elle est indéniable. Tu es à mon avis sur la bonne voie car chaque fois plus subtil et plus dense.

Xavier DUVAL a dit…

Je te laisse le bénéfice du doute sur la méthode utilisée pour mettre plus de poids :)
Content d'avoir eu ton retour en tout cas, je crois effectivement que ça va dans le bon sens, ce qui n'a pas toujours été le cas