jeudi 16 juin 2016

Un peu d’Aunkai à Tokyo

Les difficultés de mars qui ont empêché Akuzawa sensei de venir à Hong Kong m’ont décidé à retourner quelques jours à Tokyo la semaine dernière pour m’entrainer. Je n’avais en effet pas revu sensei depuis Février 2015, ce qui commence à dater, et je voulais avoir son retour sur mon évolution et m’assurer que j’étais toujours sur la bonne voie.

Comme toujours mon séjour a été court mais relativement intense avec deux cours privés et un cours régulier. Sensei m’avait confirmé que Rob serait mon traducteur, ce qui était une excellente nouvelle car en plus de parler anglais et japonais à la perfection, Rob est un excellent pédagogue qui trouve toujours le moyen de glisser 1-2 astuces ou exercices intermédiaires. La veille du premier cours, sensei m’a annoncé qu’un autre élève, Coréen-Americain, se joindrait à nous, sans préciser qu’il s’agissait d’Alex Lee, lui aussi instructeur et aujourd’hui basé aux Etats Unis. J’avais beaucoup entendu parler d’Alex et j’étais donc ravi de pouvoir enfin le rencontrer et pratiquer avec lui.

Sur le contenu des cours privés, je commencerais par dire que nous avions des tatamis. Les aficionados d’Aunkai voient probablement où je veux en venir… Le travail a majoritairement eu lieu à genoux pendant les 6h de cours privés.

Le premier exercice, descendre en seiza et se relever de seiza a assez rapidement montré le gap entre sensei et nous. Je dois avouer que voir Alex et Rob guère plus à l’aise que moi pour réussir à se relever sans faire avancer la tête et le corps et sans pousser dans le sol m’a un peu rassuré…

Nous avons ensuite passé un certain temps sur la notion d’Ukemi et sur le fait de chercher ses limites : à partir de quel moment est-il nécessaire de bouger, de chuter ? Comment absorber la force d’Uke, que ça soit sur une poussée/traction ou sur une frappe ? Comment créer de l’espace dans son corps en le séparant en couches indépendantes ? Bref un travail vraiment profond.

Comme toujours Rob m’a donné quelques idées supplémentaires, et Alex m’a aussi donné des idées précieuses, notamment sur Kuzushi, que je vais explorer dans les prochaines semaines.

Le cours régulier a été comme son nom l’indique, régulier. Rien de bien nouveau par rapport aux sessions précédentes mais c’est toujours un plaisir de revoir les anciens, de pratiquer avec eux et de sentir leur évolution.

1 commentaire:

Filip a dit…

Great stuff, can't wait to get to Tokyo again next month!