lundi 27 juin 2016

BJJ à Tokyo

Je n’avais pas pratiqué le BJJ depuis maintenant 5 ans. Faute de temps d’une part et parce que ça ne correspondait plus forcément à mes choix de pratique. Malgré tout je garde une certaine affection pour le travail propose par le BJJ, à la fois très fin techniquement tout en permettant de combattre avec une intensité non négligeable sans risque de blessure.

Lors de mon passage à Tokyo, Gerald m’a gentiment proposé de me joindre à son fils et lui lors de leur cours dominical, et j’ai été plus que ravi de les accompagner. La structure du cours était assez proche de ce à quoi j’étais habitué avec échauffement, un entrainement technique et pas mal de sparring. Une ambiance vraiment sympa et un enseignant vraiment bon qui expliquait et démontrait parfaitement les mouvements.

La partie sparring était intéressante après tout ce temps. Je ne crois pas avoir perdu le peu que j’avais réussi à acquérir et je dirais même que je suis probablement moins tarte au sol maintenant que je ne l’étais il y a 5 ans. En revanche si cela suffit à se débrouiller contre des pratiquants lambda, ou même contre des pratiquants ayant d’excellentes qualités corporelles comme Gerald, la question est toujours bien différente face à un spécialiste et je me suis fait gentiment plier par le prof, un peu à l’image du rapide moment passé entre les mains de Nicolas à Challans.

Vraiment un excellent moment passé en compagnie de Gerald, son fils et leur dojo, l’occasion de transpirer un peu et de combattre un peu en sortant de mes habitudes de pratique.

Aucun commentaire: