samedi 19 mars 2016

Aikido avec Filip Maric


J’avais déjà eu plusieurs fois l’occasion de parler à Filip en ligne, et d’apprécier ses quelques vidéos en ligne. Sans le connaitre, j’avais déjà une excellente impression de sa pratique, fine, subtile et surtout dans laquelle on pouvait ressentir sa personnalité.


 

Profitant de son passage à Hong Kong, j’en ai profité pour lui demander d’animer un petit cours pour mes élèves et ceux du dojo d’Aikido qui le souhaiteraient et il a tout de suite accepté.

Je suis conscient de la difficulté de ce type de contexte pour faire découvrir sa pratique, très proche de ce que j’ai eu récemment à Challans. Présenter sa pratique a un groupe dans lequel on ne connait personne, dont les niveaux sont très disparates, et en ayant moins de 2 heures devant soi. Un vrai défi qu’il a pourtant parfaitement relevé.

Filip a commencé par faire nous travailler les chutes, depuis le sol, dans un certain nombre de formes, pour nous aider à nous échauffer, mais aussi pour évaluer à qui il avait à faire. Après ces exercices, dont un certain nombre étaient nouveaux pour moi et que je pense travailler assez régulièrement maintenant, nous sommes passés à la première technique, Katate Dori Sumi Otoshi, qui s’avèrera être le fil conducteur de cette session.

Se concentrer sur une seule technique était pour moi un excellent choix parce qu’il a permis de mettre de cote l’aspect technique pour s’occuper du reste, et d’ajouter au fur et à mesure des critères d’exécution : position du corps de Tori, regard, ouvertures possibles pour Uke, mise en place du déséquilibre, etc. J’ai profondément apprécié l’approche de Filip qui consiste à dire qu’il n’y a jamais deux techniques identiques, parce que la relation entre Tori et Uke n’est jamais exactement la même : peut-être que Tori a un peu tiré et entrainé Uke vers lui, peut-être lui a-t-il présenté son dos ou ses cotes, etc., laissant des opportunités et des options différentes à Uke, qui forceront parfois Tori à changer de technique.

J’ai passé un excellent moment, et je dois dire de loin le meilleur cours d’Aikido que j’ai eu à Hong Kong, point sur lequel je reviendrai plus tard.
 

1 commentaire:

Fred Lespine a dit…

Effectivement ça a l'air intéressant. Je te fais confiance pour le "toucher" et j'aime beaucoup cette vidéo.