jeudi 31 décembre 2015

Bilan 2015

2013 avait été une année de grands changements dans ma pratique martiale, qui m’avait permis de compléter un cycle et d’en commencer un autre en remettant tout à plat. Le stage de Nort-sur Erdre avait terminé cette période de la meilleure des manières en confirmant la direction de mon travail et en ouvrant de nouvelles portes.

2014 était une année de développement. Après avoir tout remis à plat et amorcé des pistes claires, cette année m’avait permis d’affiner ma compréhension des principes et leurs applications possibles. Encore une fois le stage de Nort-sur-Erdre avait terminé l’année en m’offrant la possibilité de tester le travail réalisé.

Après ces deux années intenses, je souhaitais que 2015 soit une année de consolidation. On ne peut pas tout changer chaque année et il faut parfois se laisser le temps d’intégrer les choses.  J’aurai pourtant pratiqué plus ou moins autant que l’année avec 88 sessions de NTJ, 62 d’Aikido, 298 d’Aunkai et 141 de Yoga.

Quelques blessures récurrentes

L’année a été marquée par des douleurs récurrentes et notamment une tendinite au coude droit que j’ai trainé pendant près d’un an de façon intermittente et qui m’a malheureusement poussé à passer un peu moins de temps sur les tatamis que ce que j’aurais voulu. Le problème est heureusement aujourd’hui en très grande partie réglé.

Naissance du Seishin Tanren Dojo

Après plus de 3 ans a enseigner le NTJ à Hong Kong et 2 ans à diriger un groupe d’études d’Aunkai, je souhaitais pouvoir donner un meilleure visibilité à l’Aunkai, au niveau de mon investissement personnel dans cette pratique. Le nom « Nihon Tai Jitsu Hong Kong » devenait réducteur par rapport à ce que nous pratiquions et il me semblait essentiel de le changer et d’en profiter pour rafraichir la communication du dojo.

Suite à une conversation avec Akuzawa sensei, nous avons décidé d’appeler le dojo « Seishin Tanren », un concept dans lequel je me retrouve véritablement. Le changement nom a été suivi d’un nouveau site internet, plus moderne et dynamique, ainsi que d’une nouvelle page Facebook, mais aussi pour la première fois de publicité (également sur Facebook). J’avais jusqu’ici évité de passer par la publicité, peu convaincu de l’efficacité ici, mais je dois reconnaitre avoir eu quelques contacts de cette manière et plusieurs personnes sont venus découvrir notre pratique ces derniers mois.

Sortie de mon E-book

J’avais débuté la rédaction d’un Ebook en anglais sur le Nihon Tai Jitsu en 2014, pour permettre notamment à mes élèves d’avoir un ouvrage auquel se référer. Je m’y suis lancé tête baissée sans forcément réaliser le temps nécessaire à sa finalisation. Il sortira finalement en juin 2015, d’abord accessible uniquement en passant par moi, puis sur la plateforme Payhip, avant de débarquer sur Amazon en novembre.

Quelques moments exceptionnels

Chaque année offre son lot de rencontres et d’évènements marquants. Comme chaque année je me suis rendu à Tokyo pour pratiquer sous la direction d’Akuzawa sensei. Une seule fois en début d’année  malheureusement mais j’en profiterai pour inviter Manabu qui viendra au cours de l’été pour donner un stage d’Aunkai et de Shiatsu. Un stage en fin d’année à Hong Kong était également prévu mais aura finalement lieu en mars avec Akuzawa sensei.

Pour la troisième fois je me suis également rendu au festival annuel de la All Japan Budo Federation pour représenter le Nihon Tai Jitsu. Comme toujours, la démonstration a été faite dans des conditions peu idéales, sans réellement de préparation et avec un partenaire ne connaissait pas l’école, mais malgré tout le résultat a été convenable.

Cette année a aussi été exceptionnelle par les opportunités qui m’ont été offertes. Je pense notamment à l’interview publiée sur le site Paresse Martiale ou encore l’occasion d’ecrire pour le magazine « Dragon Spécial Aikido ».

Reprise des cours de Yoga

Suite a la fermeture de mon studio de Yoga en 2010, je pratiquais régulièrement mais uniquement chez moi. Une pratique qui m’a beaucoup aidé à m’assouplir, me détendre et créer un peu d’espace dans mon corps, mais arrivé au bout d’un cycle, j’ai senti que reprendre des cours me serait vraiment utile.

Lorsque Kino MacGregor est passée à Hong Kong, j’ai évidemment sauté sur l’occasion. Kino est une Yogi exceptionnelle, incroyablement souriante, très pédagogue et dotée d’un grand sens de l’humour. J’étais bien sur incapable de faire la moitié des mouvements mais ces quelques sessions m’ont encouragé à rejoindre un studio pour pouvoir pratiquer plus en profondeur. Au final j’aurai fait moins de sessions cette année, mais sans aucun doute plus longues, plus intenses et avec des corrections très utiles.

Pas de stage en France

Contrairement aux années précédentes, la fin d’année n’est pas l’occasion de retourner en France, donner un stage à Nort-sur-Erdre, tester mes idées et faire un point sur ma pratique. J’avoue en sentir le besoin et en écrivant ce bilan, je me rends compte qu’il m’est cette fois difficile d’évaluer où j’en suis. Ca n’est cependant que partie remise avec déjà un stage au Sakura Dojo et un stage à Nort-sur-Erdre de prévus pour le début de l’année et quelques autres surprises que j’espère annoncer bientôt. 2016 se présente d’ores et déjà comme une année incroyable que j’ai hâte de commencer.

2 commentaires:

Fred Lespine a dit…

Bonne année 2016 ! Continue d'évoluer, progresser et partager.
Au plaisir, j'espère, de te revoir très bientôt ;)

olivier ROY a dit…

Bonne et heureuse année 2016 à toi. Comme toi l'année 2015 fut une année de blessures.
Passons, 2016 sera plus que bien. Elle sera magnifique, Carpe diem. Sincères amitiés A+.