jeudi 23 avril 2015

Première expérience avec Budo Export/Seido

Comme beaucoup d’entre nous, j’avais beaucoup entendu parler de Budo Export et de sa marque Seido. D’abord via le net, et notamment le site de Guillaume Erard. Ensuite via les éditions spéciales de Dragon Magazine et les articles de Jordy Delage, articles qui permettaient de mieux comprendre la culture et les traditions associées aux outils habituels de nos pratiques. Ces articles m’ont fait découvrir des passionnes et quand j’ai voulu me racheter une ceinture je suis passe par eux.

Je n’ai jamais été vraiment satisfait de mes ceintures. On me dira que nous sommes sur un tatami et non dans un défilé, et c’est vrai, mais il n’empêche que je passe tellement de temps avec que je souhaite quelque chose qui me plaise vraiment. J’aimais particulièrement la première que j’avais reçue, mais lorsque j’ai voulu la faire broder, j’ai compris que ça n’est pas parce qu’on a une boutique d’arts martiaux qu’on sait vraiment ce qu’on fait… Nihon Tai Jitsu ayant été écrit en Katagana et non en Kanji... Difficile à porter, en particulier en Asie, elle est donc devenue une relique dans un carton. J’en ai donc racheté une chez Kamikaze. Y mettant trop de zèle j’ai pris le modèle Deluxe qui s’avère être particulièrement épais, la rendant un peu courte à mon gout et surtout m’empêchant de faire un nœud qui tienne plus de deux minutes. Et puis il y a ma ceinture officielle du NTJ, mais pour être honnête j’aime la simplicité et une ceinture complètement noire me convient mieux.
 
Après avoir beaucoup procrastiné, je me suis décidé à commander une ceinture Seido via le site de Budo Export. Fabriquée au Japon avec broderie intégrée, j’avais hâte de voir la qualité du produit. Je l’ai reçue il y a quelques jours et je ne suis pas déçu. Surtout, c’est la qualité du service que j’ai trouvé vraiment excellente. Un suivi régulier par mail et sur le compte en ligne, mais aussi un email envoyé pour me prévenir que mon achat était arrivé à la Poste. Intéressant parce que je n’avais reçu aucun message dans ma boite aux lettres et que la Poste ignorait que mon colis était là. Je dis intéressant parce qu’en fait le postier était bien passé mais que la Poste n’était pas vraiment au courant… Bref Budo Export était mieux renseigné qu’eux.
 
En résumé, une excellente expérience avec des professionnels passionnés dont le service et les produits sont au plus haut niveau.

 

2 commentaires:

olivier ROY a dit…

Salut Xavier!
Quand à moi, depuis un moment je souhaite m’acheter un sabre en bois.
Et je ne savais pas vers qui ou quoi me tourner. on trouve de tout sur internet et trop peu souvent la qualité,(A mon goût).Au départ je cherchais un Mok Gum, mais désirant surtout m’exercer sans obligatoirement devenir un expert,je me redirige plutôt vers un bokken.
Et en allant voir sur le site de Budo Export j'ai trouvé des bokken très interessant comme un sunuké ou tsubaki je ne sais pas encore.Si tu as un avis ?
Et merci pour l'info du site je ne le connaissait pas.A+

Xavier DUVAL a dit…

Salut Olivier,

Je t'avoue que je n'y connais pas grand chose en sabre, mais effectivement si je devais m'acheter un bokken je passerais soit par Budo Export, soir par Masamune (http://www.masamune-store.com/index.cfm) qui sont pour moi les deux spécialistes de la question.

Plus chers que sur beaucoup de sites, mais d'une qualité bien supérieure (et avoir un bokken decathlon pas équilibré n'en vaut pas le prix...)