mercredi 31 décembre 2014

Bilan 2014

Les années du cheval sont traditionnellement des années d’opportunités et c’est ce que je souhaitais faire de cette année en commençant par le fait que débuter l’année sans emploi allait me permettre de me concentrer sur d’autres choses, et notamment ma pratique martiale.

L’année a débuté en France, et c’est aussi là qu’elle finira. Suite au stage de Nort-sur-Erdre de l’an dernier, qui m’avait permis de compléter un cycle et de comprendre mieux certains principes, je souhaitais les développer plus en profondeur au cours de l’année. Fred m’y a aidé dès les premiers jours de l’année lors de mon passage à Toulouse et ma pratique s’est axée sur ces points au cours de l’année.

Du temps libre

Le temps est toujours ce qui manque le plus aux gens. J’ai eu la chance l’an dernier d’en avoir pendant plusieurs mois, de mi-novembre à fin mai. Au cours de cette période j’ai ainsi pu voir Akuzawa sensei 4 fois: au Japon en décembre et avril, à Hong Kong en mars et en mai en Corée. J’ai aussi pu venir en France donner un stage à Nort-sur-Erdre et travailler avec Romain, ainsi que passer voir Fred.

Avoir des journées entières libres a aussi été l’occasion pour moi de m’entrainer plus, avec des séances quotidiennes de Yoga et d’Aunkai et des séances complètes à l’Aikido quand je ne pouvais jusque là faire que la moitié des séances en semaine. Les progrès venant toujours à force de pratique, ils sont venus assez rapidement et cette période m’a réellement aidé à consolider ce que j’avais initié en 2013.

Ce temps libre a aussi été l’occasion de démarrer l’écriture d’un livre en anglais sur le Nihon Tai Jitsu, pas encore fini, mais qui permettra au moins à mes élèves (et à ceux que ça intéresse) d’avoir une ressource en anglais sur l’histoire, les principes et les techniques de base de l’école telle que je la comprends.

Du renouveau dans les effectifs

Cette année a aussi été l’occasion d’un renouvellement dans mes effectifs. Certaines personnes ont malheureusement arrêté (départ de HK ou problème physique), un pratiquant qui était venu lors de ses vacances d’été est revenu s’entrainer avec nous dès son retour définitif à Hong Kong, de nouvelles personnes ont essayé et un certain nombre sont pour le moment restées. En fin d’année nous étions régulièrement 5-6 personnes sur les tatamis le dimanche, un nombre encore assez faible mais en nette progression.

Ca a aussi été l’occasion de promouvoir l’un de mes élèves au 3e kyu. Je crois qu’il a maintenant les bases pour progresser fortement et sa compréhension de ce que j’enseigne est déjà excellente même si son application n’est pas encore au même niveau.


Du partage

Cette année m’a également permis de partager ma pratique, qu’il s’agisse d’Aunkai ou de Nihon Tai Jitsu. Tout d’abord en invitant Akuzawa sensei et en permettant à des gens extérieurs à mon groupe de rencontrer un pratiquant exceptionnel et de toucher du doigt son enseignement.

J’ai aussi eu la chance de donner deux cours dans les nouveaux territoires au groupe de Karaté d’un de mes amis, ainsi que de partager quelques éléments d’Aunkai avec mes amis dans mon nouveau dojo d’Aikido. C’est possiblement une graine plantée pour le prochain passage d’Akuzawa sensei à hong Kong.

Comme l’an dernier je suis aussi retourné avec un immense plaisir à Nort-sur-Erdre pour partager ma pratique. L’occasion comme l’an dernier de regarder en arrière et de vérifier mes progrès et la cohérence de mon enseignement face à un public nombreux et qualifié. L’occasion aussi de retrouver mes amis et de voir leurs progrès, parfois phénoménaux.


Un changement imprévu

Comme évoqué il y a quelques semaines, j’ai aussi été expulsé de mon dojo d’Aikido cette année et donc rejoint un nouveau dojo ouvert par des amis. Comme toujours un changement crée une opportunité et mieux vaut s’en réjouir.


L’année a été chargée en termes de pratique et il m’a fallu mettre un gros coup de frein en décembre suite à des douleurs régulières et une fatigue générale qui m’a permis d’attraper tous les microbes qui passaient. Au final au cours de l’année, j’aurais fait 90 entrainements de NTJ, 85 d’Aikido, 267 d’Aunkai et 279 de Yoga. Rétrospectivement je peux dire que je n’ai pas chômé.

3 commentaires:

Fred Lespine a dit…

Bravo pour ce beau bilan !
Bonne année 2015, en te souhaitant qu'elle soit encore plus intense :)

olivier ROY a dit…

Bel exemple d'opportunité et d 'assiduité dans la pratique martial.

Xavier DUVAL a dit…

Merci à vous deux! Je vais faire au mieux pour que cette nouvelle année continue dans la même lancée