jeudi 20 novembre 2014

Cours impromptu



Nous étions 4 au dojo d’Aikido hier, deux des fondateurs, leur fils (qui est arrivé la deuxième heure) et moi-même. Avant de commencer, ils m’ont dit que nous serions peu nombreux et que nous allions diviser le cours en trois parties de 35 minutes, une chacun. J’aime l’approche qui consiste à se partager le cours, parce qu’il correspond à l’esprit d’un groupe qui apprend les uns des autres. En revanche je ne considère pas avoir quoi que ce soit à montrer d’un point de vue Aikido. Parce que ce que je fais ne respecte pas forcément les critères du courant. Parce que mon niveau en Aikido est faible, tout simplement.

N’ayant pas grand-chose à leur montrer d’un point de vue Aikido, et ne souhaitant pas montrer du Nihon Tai Jitsu puisque ce n’est pas le sujet du dojo, j’ai axé ma partie sur des exercices plus typés kunren d’Aunkai sur la génération et la réception de force. Des choses comme push out, walking maho, sage-te our encore des exercices au jo. Je crois que cette approche les a vraiment intéressés et qu’ils ont très bien vu les liens entre ce travail sur les principes et leur pratique de l’Aikido. J’ai même eu droit à un « on dirait ce que faisait O’Sensei » (toutes proportions gardées bien entendu, on parle de l’idée).

Maintenant il n’y a plus qu’à les faire venir a un stage avec Akuzawa sensei !

1 commentaire:

Fred Lespine a dit…

En effet, ça peut être une nouvelle bonne occasion de faire venir Akuzawa senseï à HK :)