mardi 11 novembre 2014

Aikido Juntenkai



Le site du nouveau dojo Juntenkai vient d’ouvrir ses portes. Il n’est pas encore complet mais une information intéressante est déjà présente : le dojo est soutenu par Endo sensei, qui lui a également donné son nom, et en a fait une calligraphie que l’on peut voir sur la page d’accueil. Pourquoi l’information est-elle intéressante ? Parce qu’Endo sensei est l’enseignant de notre ancien professeur et semble prêt à apporter tout son soutien à des parias qui, je cite, « ne respectent pas l’Aikido ».

Peu d’informations sont disponibles sur le nouveau dojo a l’heure actuelle, et je ne sais moi-même pas grand-chose de plus que ce qui est sur le site. Ce que je sais en revanche, c’est que ses fondateurs sont des gens passionnés et d’une extrême gentillesse et que je vais certainement y retrouver régulièrement de nombreuses personnes avec qui j’ai plaisir à pratiquer.

L’un des fondateurs nous disait il y a quelques mois, alors que nous ne connaissions pas leurs plans, qu’il attendait avec impatience le jour où nous pourrions nous entrainer à nouveau tous ensemble, sous un seul toit, un seul Dojo, dans la joie. C’est chose faite aujourd’hui, merci à eux et longue vie au dojo Juntenkai !

2 commentaires:

olivier ROY a dit…

Je suis heureux pour toi, XAVIER. Tu peux ainsi continuer de pratiquer dans une très bonne et respectable ambiance. Tu as là un trésor, profite en ! A bientôt.

Xavier DUVAL a dit…

Merci Olivier. Comme tu t’en doutes, je suis très enthousiaste à l’idée de rejoindre un dojo a l’ambiance plus familiale. Un dojo dans lequel on sera entre amis, mais aussi (et ça change beaucoup de choses) un lieu fixe qui nous appartiendra. Ce qui veut dire pouvoir rester échanger après le cours, boire un verre, ou même venir s’entrainer hors des heures d’entrainement puisque les membres auront les clés (dommage que ça ne soit pas plus près de chez moi…).

Ma première impression est celle d’un dojo entre amis dans lequel l’organisation sera plus horizontale et où tout le monde cherchera à progresser. C’est une approche très saine je pense