lundi 13 octobre 2014

Acupuncture



Bien que très intéressé par les méthodes de soin qui ont une vision globale du corps, je n’avais jamais essayé l’acupuncture, du moins dans sa version chinoise. J’avais en effet eu une première expérience de la version coréenne en 2009 qui ne m’avait pas fait une excellente impression. Déjà parce que le fait de se concentrer uniquement sur les doigts m’avait paru étrange (en l’occurrence j’avais une tendinite au talon d’Achille), ensuite parce que les aiguilles avaient été accompagnées de saignées, dont l’inutilité dans le cas d’une inflammation a été prouvée au 19e siècle. 

Malgré cette expérience, j’avais envie depuis longtemps de tester les effets de l’acupuncture et je cherchais une bonne occasion de me blesser pour découvrir ça. Une tendinite au pouce créée de la façon la plus ridicule du monde (et que je garderai donc pour moi) m’a encouragé à rencontrer un physiothérapeute à Hong Kong qui, après deux séances d’électrothérapie, m’a proposé d’essayer l’acupuncture.

J’ai donc fait ma première séance vendredi et les résultats ont été à la hauteur de mes attentes. Le thérapeute m’a demandé de bouger le pouce en continu avant et après la pose de chaque aiguille pour sentir les changements. Dès la première aiguille la douleur a totalement disparu. Une fois toutes les aiguilles posées j’ai commencé à sentir des changements dans mon bras. Parfois comme si la zone du coude se remplissait d’énergie et gonflait. Parfois comme si une énergie s’écoulait vers les doigts, parfois comme si quelque chose me piquait. Vraiment surprenant.

Lorsqu’il a enlevé les aiguilles. Le lot d’énergie n’a fait qu’augmenter, rendant l’utilisation de mon bras assez difficile, et ce pendant plusieurs heures avec des moments plus bizarres que d’autres. Dès le lendemain, ce sentiment d’engourdissement avait disparu, et la douleur s’était fortement réduite.

Si le résultat n’est pas encore total, j’ai trouvé la méthode réellement effective. Prochaine séance demain.

Aucun commentaire: