lundi 28 juillet 2014

Nihon Tai Jitsu a Tai Wo



Une des choses qui me manque à Hong Kong est la rareté des échanges entre pratiquants de différentes écoles. En France, les stages et interclubs sont nombreux et il est relativement facile d’aller visiter un club ami d’une autre discipline. La pratique ici est souvent plus cloisonnée et les pratiquants sont dans l’ensemble assez peu curieux de ce qui se fait ailleurs.


Harrie est l’un des pratiquants que je préfère dans mon dojo d’Aikido. Aujourd’hui 1er kyu, il est également enseignant de Karaté Goju Ryu qu’il pratique depuis 14 ans. C’est un pratiquant sincère et dont la douceur des mouvements tranche avec la vision que l’on pourrait avoir du Karaté. Je ne l’avais jamais vu pratiquer le Karaté, mais j’avoue que j’étais curieux.



Samedi, Harrie a posté une photo sur facebook, de lui seul au dojo car personne n’était venu. Situation que je ne connais que trop bien.  Nous avons un peu échangé sur cette photo et je lui ai dit de m’inviter la prochaine fois pour qu’on puisse au moins s’entrainer ensemble. Sa réponse ne s’est pas fait attendre et il m’a invité à son cours du dimanche matin. Le dojo est relativement loin de chez moi, dans les nouveaux territoires, relativement proche de la frontière chinoise. De chez moi, il faut compter une heure de métro, puis un petit trajet en taxi. Harrie et moi nous sommes retrouvés à 9h pour prendre notre petit déjeuner ensemble. Là il m’a proposé d’animer la première partie du cours et j’ai bien évidemment accepté, heureux de pouvoir échanger.

Au final, les élèves étaient très excités à l’idée de voir des choses nouvelles et j’ai finalement enseigné les deux heures… D’abord des techniques de base, comme les te hodoki et quelques clés, puis des notions plus compliquées sur l’utilisation du corps, notamment pour générer la force dans les frappes. Cette partie n’a pas vraiment été abordée par les plus jeunes, qui ont continué à s’amuser avec les premières techniques.



Manifestement cette session a été bien reçue, puisqu’il m’a été demandé de revenir la semaine prochaine. Nous en avons parlé avec Harrie et j’animerai une session pour les gradés tandis qu’il s’occupera de former le reste des élèves. En effet, s’il est toujours bon d’échanger, il est préférable d’avoir déjà une base solide pour attaquer des choses qui sont (ou semblent) parfois très différentes.

A l’occasion j’espère pouvoir également inviter Harrie dans mon dojo. Les horaires sont assez difficiles pour lui, mais ça serait une belle occasion pour mes élèves de voir autre chose.

Aucun commentaire: