dimanche 25 mai 2014

Du temps libre

Fin 2013, j'ai perdu mon emploi. Cela n'a rien de dramatique en soi, de nombreuses personnes sont dans ce cas, et si la nouvelle n'est jamais agréable un changement reste toujours une opportunité. J'avais déjà dit dans mon article sur l'année du Cheval qu'il s'agissait d'une année d'opportunités, et c'est en tout cas ce que j'ai essayé d'en faire.

En parallèle de ma recherche d'emploi, j'ai profité de ce temps libre pour faire les nombreuses choses que je n'arrive jamais à faire faute de temps. Le temps est une denrée rare et je ne voulais pas regretter ces quelques mois libres de toute contrainte professionnelle.

Martialement ce fut l'occasion de m'entrainer plus et plus longtemps. Assister à l'intégralité de mes cours d'Aikido en semaine par exemple (impossible normalement d'arriver avant 19h à un cours qui débute à 18...), mais aussi faire des sessions (quasi) quotidiennes et plus longues de Yoga et d'Aunkai, en plus de mes cours de NTJ. J'ai fait les comptes, et en 2014 j'aurais profité de ce temps libre pour faire:
  • 31 cours de NTJ (il arrive que personne ne vienne, dans ce cas le cours devient une séance d'Aunkai + Yoga)
  • 40 séances d'Aikido
  • 117 séances d'Aunkai
  • 112 séances de Yoga
Un ou plusieurs entrainements quotidiens donc, qui si ils ne m'ont pas forcément permis de passer un cap, m'ont malgré tout permis de sentir des choses et d'améliorer mon corps.

A cela on peut ajouter 4 rencontres avec Akuzawa sensei depuis décembre: deux à Tokyo, une à Hong Kong et une à Séoul. Si je pratique très régulièrement l'Aunkai et que ses principes sont essentiels dans ma pratique, je n'avais jamais eu l'occasion de voir sensei aussi régulièrement. Je reste convaincu que le meilleur moyen d'acquérir ce qu'il a est de le toucher régulièrement et cette période me l'a grandement permis.

Ce fut aussi l'occasion de passer trois semaines en France au moment des fêtes et d'en profiter pour aller donner un stage de NTJ au dojang de mon ami Romain à Nort sur Erdre, ainsi que pour aller voir Fred à Toulouse. Mes passages en France sont relativement rares et surtout toujours trop courts, ce fut une opportunité extraordinaire d'y passer un long moment et de voir un maximum de gens.

Enfin, j'ai débuté un projet en rapport avec les arts martiaux, mais dont il est encore trop tôt pour parler, je l'annoncerai ici lorsqu'il sera plus avancé.

Enfin à titre personnel cela m'a aussi permis d'améliorer nettement mon chinois, dont le niveau était vraiment pathétique. Si le résultat n'est toujours pas grandiose j'ai au moins acquis quelques automatismes et beaucoup de vocabulaire durant cette période, ce qui prouve que le travail quotidien paie, quel que soit le sujet dont on parle.

Cette aventure se termine aujourd'hui. Après plusieurs mois à m'occuper de moi, je reprendrai le chemin du bureau demain matin. C'est une nouvelle étape qui commence et il va me falloir me réorganiser dans les jours qui viennent. Je suis en tout cas heureux d'avoir eu cette opportunité et d'avoir pu enfin prendre un peu mon temps.



2 commentaires:

Fred Lespine a dit…

J'envie vraiment ta régularité. Tu as en tous cas effectivement bien mis à profit ton temps libre. C'est logiquement payant. Et tu as aussi un entourage compréhensif ;)

Xavier DUVAL a dit…

J'ai quelques "trucs" qui m'aident à être régulier. Noter mes entraînements par exemple, pas au point de Sagawa qui notait les répétitions de chaque exercice mais juste en notant que j'ai pratiqué ma routine. Ça permet de se situer d'un mois sur l'autre et de se mettre un petit coup de pied au cul à l'occasion. Penser non pas à l'envie du moment mais à ce que je ressentirai après l'entraînement m'aide aussi à ne pas écouter ma flemme. De même que penser aux résultats à long terme plutôt qu'à la séance qui arrive. C'est la logique de ma progression depuis 4 ans qui me motive pour continuer à progresser. Tout apprentissage est un processus agglutinant, plus tu en fais et plus tu veux en faire :)

Mon entourage (Jo en l'occurrence, mon entourage se réduisant clairement à ma femme) est extrêmement compréhensive et c'est vrai que ça aide. Je fais des efforts pour que ça ne soit pas un problème dans notre couple et que nous ayons chacun le temps de faire ce que nous voulons tout en arrivant à passer beaucoup de temps ensemble, mais c'est vrai que son soutien est une aide précieuse