mercredi 18 décembre 2013

Passage à Tokyo - Enfin des résultats

Profitant de mes vacances prolongées, je me suis rendu quelques jours à Tokyo pour m'entraîner sous la direction d'Akuzawa sensei. Comme à chaque fois le séjour fut relativement court (3 sessions de 4-5 heures) mais comme toujours ce fut très enrichissant.

Mais ce séjour ne fut pas exactement comme les autres. A part à mon 2ème passage qui avait eu lieu juste un mois et demi après le premier, chaque passage me donnait l'impression d'être à côté de la plaque, et que les progrès perçus pendant les mois précédents n'étaient qu'une illusion. En revanche je voyais clairement les progrès fulgurants de sensei et de ses élèves. C'était donc à la fois enrichissant et frustrant. Pour la première fois, je n'ai pas vu de contradiction entre ma compréhension depuis début 2013 et ce que sensei m'a expliqué. Au contraire, ça a même été une confirmation de mes axes de travail. Bien sur il reste encore beaucoup de progrès à faire et de choses à assimiler mais la direction générale semble bonne. Au delà des principes, la différence corporelle était nette par rapport à février. Lors des exercices de Kuzushi avec Jo, je n'avais pu bouger que les gens extérieurs au groupe d'élèves de sensei, tous ses élèves me jetant au sol avec une grande facilité. Ce ne fut pas le cas cette fois et j'ai même été surpris de voir que Miyagawa San n'arrivait pas à me projeter (il va sans dire que je n'ai pas réussi à non plus à le mettre en difficulté). J'ai aussi eu quelques commentaires de sensei sur ma forme de corps qui a indéniablement changé. Il a confirmé que la prochaine étape serait de bouger de l'intérieur. Quelque chose qui est loin d'être gagné pour le moment.

En termes de contenu, nous sommes revenus sur Shiko (et sa nouvelle version, moins rude pour les genoux), l'utilisation des axes et le fait de laisser tomber le haut du corps. Nous avons ensuite travaillé beaucoup d'applications. Chose que nous avions commencé à faire en février. Les élèves de sensei m'ont d'ailleurs confirmé qu'il leur avait aussi fallu du temps avant d'accéder à cette partie, probablement parce qu'il ne sert à rien de les travailler avant que le corps soit en place.

Ma visite est également bien tombée puisque le dîner annuel d'Aunkai avait lieu samedi soir. Une bonne opportunité de discuter avec les différents élèves. 

2 commentaires:

Fred Lespine a dit…

Intéressant. J'espère que tu m'en feras profiter si le temps s'y prête ;)

Xavier DUVAL a dit…

J'y compte bien :)