mercredi 11 décembre 2013

Documentaire sur le Gyokushin Ryu Aikido

Suite au stage d'avril organisé à Paris par l'EFNTJ avec Washizu sensei, Lionel Froidure a réalisé un documentaire sur Washizu sensei et le Gyokushin Ryu Aikido. Documentaire divisé en deux parties: le stage à Paris puis les entrainements à Shizuoka.

Le DVD sera disponible en mars 2014, mais en le pré-commandant dès maintenant il est possible de voir la version TV (52 minutes) en VOD. Le DVD contiendra quant à lui 20% de contenu supplémentaire.

Je viens de passer 52 excellentes minutes. Tout d'abord à revoir les images du stage et à me remémorer ces bons moments. Ensuite à voir les différentes interviews des participants (dont la mienne et il est triste de voir que je ne suis toujours pas télégénique) et les impressions du maitre sur ce premier séjour hors du Japon. Enfin à revoir le dojo de Shizuoka, son atmosphère, et à entendre les anecdotes des anciens. J'ai maintenant hâte de voir le DVD!

4 commentaires:

Lionel Froidure a dit…

Bonjour Xavier,
Merci pour ce petit article et je suis ravi que tu es passé 52 excellentes minutes et j'espère que les autres en feront de même.
A très bientôt et bon voyage au Japon.
Lionel

Xavier DUVAL a dit…

Bonjour Lionel,
Je suis sur que ce documentaire aura beaucoup de succès. Auprès des stagiaires bien sur, mais plus largement il donne vraiment une vision intéressante du Japon et de Me Mochizuki.
Mon séjour à Tokyo est pour le moment excellent, mais il ne me reste plus qu'une journée pour profiter... L'étape suivante sera la France avec quelques entraînements sympas de prévus
A bientôt
Xavier

Mathieu a dit…

Salut Xavier,

Je viens de regarder le documentaire, et il est magnifique, je te rejoins sur tout. Ne sois pas trop méchant avec toi même tu passe plus tôt bien à la télé je trouve.

Mathieu

(J'ai enfin posté sur ton blog :D)

Xavier DUVAL a dit…

Salut Mathieu,

Content de te lire enfin ici! :)
Il est probablement toujours difficile de se voir en vidéo ou d'entendre sa voix, j'ai beau m'y faire ça fait toujours un peu bizarre. Mais je suis quand même ravi de faire partie de ce beau documentaire

A bientôt,
Xavier