jeudi 22 août 2013

1er séminaire Hankido / Nihon Tai Jitsu



Le séminaire Hankido / Nihon Tai Jitsu à Hong Kong vient de se terminer. Si tout ne s’est pas passé comme prévu, je suis dans l’ensemble très heureux de cette expérience.

Les éléments sont contre nous

Nous devions commencer les entrainements jeudi matin, mais le typhon Utor en a décidé autrement, bloquant Romain, Patrice et Sophie à Pékin… Je gérerais donc celui-là seul. Ils ont réussi à prendre un autre vol mais cette fois c’est Air China qui s’en est mele en faisant partir tous ses vols avec près de 2h de retard, mettant en danger l’entrainement prévu dans la soirée. Nous arrivons finalement pile a l’heure au Sports Centre pour nous entendre dire que non, nous ne pouvons pas utiliser la salle numéro 1 pour les arts martiaux, seulement la 5, qui est libre mais qu’on ne nous donnera pas. Bienvenue à Hong Kong ! Nous nous rabattrons donc tous ensemble sur le Kung Fu Dim Sum, un restaurant de dumplings situé en face, disons que nous avons quand même gardé un fil rouge avec le thème des arts martiaux.

Nous commençons enfin
Pour compenser, j’avais prévu deux sessions le vendredi. La session du matin était plus pour nous et qu’autre chose mais un des élèves nous a rejoints et nous avons pu travailler tous les quatre les sutemi du NTJ sur de nombreuses entrées. Toujours intéressant de les présenter à des gens avancés dans d’autres disciplines. J’en ai d’ailleurs trouvé un particulièrement utile sur une immobilisation du Hankido dont il aurait été difficile de sortir autrement.

Le cours du soir a été dirigé de main de maitre par Romain qui a démontré un travail passionnant sur les percussions. En regardant les vidéos, j’apprécie la joie dont il fait preuve en démontrant sa pratique, souvent mort de rire après avoir démontré avec quelle facilité il retourne les 100 kgs de Patrice. Ca a aussi été l’occasion de montrer rapidement les 12 formes de base du Hankido.

Apres une journée de repos et de visites bien méritées le samedi, nous avons repris le chemin du dojo dimanche soir. Dojo dans lequel nous avons retrouvé… Fred ! Merci à lui d’avoir profité de quelques heures d’escales pour venir nous saluer et voir enfin le dojo de South China. Je ne féliciterais pas mes élèves en revanche qui n’ont pas été capables d’arriver avec moins d’une demie heure de retard un dimanche soir et qui du coup ne l’ont pas vu. J’ai parfois l’impression de tenir un hôtel et cette semaine l’a particulièrement bien montré. Ce cours a été divisé entre Romain et moi : travail des formes du Hankido avec Romain, puis enchainements sur réaction du partenaire avec moi. Nous avons ainsi essayé de montrer les différences mais aussi les liens entre nos deux disciplines, mais aussi de dépasser le cadre de la « technique magique et imparable », en montrant des contres ou des possibilités d’enchainement.

Lundi soir le cours a aussi été partagé. Echauffement avec le yoga des 5 tibetains par Romain puis travail de tanren avec moi. Romain a ensuite proposé un travail d’enchainement de clés (notamment avec un enchainement de 10 clés) avant que je propose un enchainement plus court à partir de clés de doigts. Nous avons tranquillement fini par push out. Le thème était donc clairement axé sur la biomécanique, la construction du corps et le fait d’aligner ou casser la structure. Nous avons commencé à perdre un peu de monde à ce moment malheureusement, Patrice a cause d’une sciatique, Ben à cause d’une douleur à la nuque…

Mardi matin, il ne restait plus que Romain et moi sur le tapis, avec Patrice sur le côté venu observer nos jeux. Cette matinée a été pour moi l’occasion de présenter mes recherches a Romain, car si tout ne lui sera pas utile pour son Hankido, je crois que certains principes peuvent lui parler ou qu’il pourra les réadapter a sa pratique comme je l’ai fait avec la mienne. Ça a été un travail fait de légèreté, d’absence de tension au point de contact et de travail sur la structure du partenaire. Un travail qui n’est certes pas abouti mais qui montre déjà quelques résultats que j’étais impatient de présenter a Romain pour avoir son retour d’expérience.

Ca a vraiment été un très bon moment. Je reçois peu de visites et j’apprécie beaucoup Romain comme ami et comme pratiquant. Il fait partie de ces gens qui progressent de façon irrémédiable et semblent inarretables. Il progressait déjà énormément à nos débuts en Hankido et je suis heureux de voir que ces 5 dernières années lui ont été particulièrement profitables. Nul doute pour moi que s’il continue à travailler comme ça il deviendra un technicien hors pair. J’étais heureux aussi de revoir Patrice que je n’avais que croisé rapidement il y a plus d’un an et dont la progression est également spectaculaire (il faut avouer qu’il a 10 ans de pratiques diverses dans les pattes et que ça se sent). Enfin je suis toujours content de pouvoir montrer que Hong Kong n’est pas qu’une grande ville polluée avec des buildings tous les deux mètres. Je crois qu’ils en ont pris plein les yeux et tant mieux !

Aucun commentaire: