samedi 16 février 2013

Visite de Nokogiriyama


Nokogiriyama, dans la préfecture de Chiba, est un endroit méconnu que j’ai découvert grâce à l’e-book Kanpai. Si le trajet est relativement long (il m’a fallu quasiment trois heures depuis Ikebukuro), il vaut très certainement le détour et est l’une des plus belles visites que j’ai faites au Japon.

Le temple bouddhiste Nihon-ji en haut de la montagne a vu le jour en 725, il est tombé en ruines de nombreuses fois et a appartenu à différentes sectes bouddhistes avant d’être associé à la secte Soto Zen. J’ai trouvé ce lieu incroyable a plusieurs niveaux.
Perché a 329m au-dessus du niveau de la mer, le mont offre une vue incroyable sur Chiba, Tokyo, la baie, mais aussi le mont Fuji par temps clair (ce qui était las cas ce jour-là). Pour un fan de panoramas comme moi, cet endroit est un paradis. 




Architecturalement l’endroit est également passionnant. La déesse Kannon est sculptée directement dans la montagne et fait 100 shaku de haut (soit environ 30m). Voir cet endroit a été une vraie projection dans le passé, comme on peut le ressentir à certains endroits du monde, et notamment en Chine, au Cambodge ou (je suppose vu que je n’y suis pas encore allé) en Jordanie. Il n’a pourtant été sculpté que relativement tard puisqu’il s’agit d’un hommage aux morts de la seconde guerre mondiale et aux accidentés de la route… Un grand buddha est également présent. Haut de 31m, il est largement plus grand que celui de Kamakura, pourtant plus célèbre. Il a été construit en 1783 dans le granite de la montagne et a été rénové dans les années 1960, les tremblements de terre et autres terreurs de la nature ne l’ayant pas épargné.



Historiquement il est également intéressant de voir les 1500 buddhas qui longent le chemin. Plus que leur nombre, c’est leurs têtes qui sont intéressantes : lors de la révolution antibouddhiste au début de l’ère Meiji, les bouddhas ont été décapités et certains d’entre eux ont donc été recollés, ce qui permet de voir les marques au niveau du cou.


Ce fut vraiment un excellent moment, même s’il n’avait aucun lien avec les arts martiaux. Il est bon parfois de sortir des tatamis et de profiter des opportunités que la pratique nous offre.

3 commentaires:

Lionel Froidure a dit…

Bonjour Xavier,

Superbe ces photos, cela me donne envie d'aller dans le coin lors de mon prochain voyage au pays du soleil levant (j'espère le plus tôt possible).
Si j'y vais je t'enverrai un petit mail pour avoir quelques infos et surtout conseils.

A bientôt et merci pour ces photos culturelles

Lionel

Xavier a dit…

Si tu as l'occasion d'y aller, n'hésite surtout pas. C’est non seulement très beau mais aussi relativement peu visité, ce qui change des bains de foule de Tokyo. Ça sera bien sûr avec grand plaisir si je peux t’apporter mon aide pour ton prochain voyage

A bientôt,
Xavier

Lionel Froidure a dit…

Merci Xavier.

C'est exactement le genre d'endroit que j'aime, pas beaucoup de monde, la nature et de l'histoire en pierre :-)

A bientôt

Lionel