vendredi 30 novembre 2012

Un challenge de taille


Trois personnes nous ont rejoints hier pour faire un cours d’essai. Ils avaient l’air très contents de leur expérience et si tout va bien ils seront de nouveau avec nous la semaine prochaine, ce qui me ravit à plus d’un titre. Déjà parce que je suis content que des gens soient intéressés par ce que je propose (non, je n’ai pas tué l’ego), ensuite parce qu’ils sont particulièrement solides physiquement et que j’aime les challenges.

A vue de nez le plus léger doit faire dans les 100kgs, alors que son frère doit frôler les 140 et travaille comme portier. C’est clairement un client. Bouger un type dont le gabarit est le double du mien n’est pas impossible, à condition de le faire correctement. Akuzawa sensei le fait d’ailleurs sans aucun souci. Je crois que c’est une excellente opportunité pour l’ensemble du groupe et qu’elle permettra à tous de mieux saisir l’importance des principes et de l’utilisation du corps, le travail force contre force dans ce cas présentant très vite ses limites… 

Les prochains cours promettent d’être passionnants !

jeudi 29 novembre 2012

Doce Pares Eskrima a Nantes et Angers en mars

Mon ami Jacques organise un stage de Doce Pares a Nantes et Angers en mars avec son enseignant Frans Stroeven. si vous etes dans le coin, n'ésitez pas a le contacter!





Le retour du fils prodigue


Fred était de passage à Hong Kong la semaine dernière, en chemin vers la France. Cela faisait un moment qu’il n’était pas revenu et j’ai eu un grand plaisir à travailler avec lui et à reprendre nos conversations sans fin sur les arts martiaux.

Fred a ainsi participé à nos deux cours et rencontré une grande partie du groupe, leur apportant son expérience. Il est le premier gradé à nous rendre visite et j’espère qu’il ne sera pas le dernier. Mais nous avons bien sur aussi pratiqué en dehors des heures de cours, que ça soit pour nos sessions habituelles de push out, ou alors pour tester de nouvelles choses. C’est ainsi que profitant de la pluie dimanche, nous avons examiné un DVD de Kuroda sensei et tenté de reproduire les exercices dans mon salon. En l’occurrence, Tori est allongé et saisi par Tori, et le projette sans utiliser de force. Nous avons compris certains exercices, parfois en rajoutant des étapes supplémentaires nous aidant à nous « connecter », d’autres sont restées totalement floues, mais ensemble nous avons pu aller plus loin, une fois de plus et c’est là l’essentiel.


C’est aussi la semaine que les dirigeants du Nippon Seibukan Academy ont choisie pour venir à Hong Kong (pour être tout à fait honnête, Fred s’est aligne sur eux et non le contraire). Cette année fut un peu particulière puisque l’enseignant de Karaté sensé organiser le diner a du annuler au dernier moment car il était coincé en Inde. De 14, nous sommes donc passés à 6. Je ne m’en plaindrais pas, nous avons eu plus de temps pour discuter tranquillement avec eux, mais ils avaient l’air déçus, ce qui est compréhensible. 
Ce fut vraiment une excellente semaine et j’attends avec impatience le retour de Fred pour que nous puissions remettre ça, à Hong Kong ou Taiwan !



lundi 26 novembre 2012

L'universalité des arts martiaux


On dit souvent dans les arts martiaux qu’il faut apprendre à « voler la technique » et c’est ce que je m’efforce à faire depuis quelques années maintenant. Regarder avec attention ce qui est démontré pour en comprendre le sens et en voir les détails, sans explications. Si je donne toujours beaucoup d’explications dans mes cours et que j’aime en recevoir, le fait de copier et de chercher à comprendre les mécanismes en jeu est capital dans ma pratique.

Samedi soir, nous avons profité du passage de Fred et de l’anniversaire de Hugh (l’un de mes élèves) pour aller dans un studio de musique et laisser les musiciens du groupe s’amuser ensemble. Fred et moi avons joué les groupies, étant plus à l’aise sur un tatami que derrière un instrument. J’ai toujours été assez intéressé par la musique, ayant même essayé la guitare quelques temps. Au bout de quelques mois, j’avais malheureusement du faire un choix (faute de temps) et les arts martiaux étaient sortis grand vainqueurs de ce duel. Ce ne fut pas une grande perte, je n’étais de toute façon pas particulièrement doué.

Au cours de la soirée, Hugh m’a confié sa guitare après m’avoir rapidement montré les accords à jouer et dans quel tempo. Il a ensuite renouvelé l’opération avant chaque chanson. J’ai été surpris de voir que je jouais mieux aujourd’hui que lorsque j’apprenais. Je pense que les arts martiaux en sont partiellement responsables. Déjà parce qu’ils m’ont appris à copier un mouvement et un rythme. Mais aussi parce qu’ils m’ont appris à le faire sans intellectualiser à outrance. Au fur et à mesure des années, les arts martiaux m’aident à prendre de plus en plus possession de mon corps et à lui faire faire ce que je veux. Quand on y pense, jouer trois accords devrait être une simple formalité, il n’y a qu’à bouger les doigts.

jeudi 15 novembre 2012

La solitude du geek


J’ai eu mon premier “choc” à l’Aikido hier soir. Je me suis enfui du bureau un peu plus tôt que d’habitude pour participer à l’intégralité des deux heures de cours, et j’ai appris en arrivant qu’exceptionnellement nous avions la salle pour trois heures. Je ne suis clairement pas l’élève le plus assidu du cours, les horaires n’étant pas toujours compatibles avec les miens et l’Aikido n’étant pas ma pratique principale, mais j’étais enthousiaste à l’idée d’avoir une heure de plus pour une fois que j’étais là.

A la fin du cours classique, le professeur nous signale donc à nouveau que ceux qui veulent partir le peuvent mais que nous pouvons encore rester une heure. Et là… tout le monde a foutu le camp. C’est d’autant plus surprenant que la plupart d’entre eux sont présents à tous les cours (soit 4 plus un cours armes une semaine sur deux). Il semblerait donc que contrairement à moi ils aient tous une vie en dehors des arts martiaux. Dommage, une heure de plus m’aurait même laissé le temps de manger avant de commencer mes conf-call nocturnes.

mardi 6 novembre 2012

Le Gyokushin Ryu Aikido en DVD

Je ne suis pas très pub mais ce DVD est suffisamment rare pour être souligné. J’ai aussi un intérêt tout particulier pour l’école du Maitre Mochizuki et pour le Gyokushin ryu Jujutsu a l’origine des sutemi de l’école. C’est donc tout naturellement que j’ai commandé le DVD dès que j’ai su qu’il était disponible !

Washizu sensei était donc l’élève de Minoru Mochizuki et est maintenant le responsable de l’école Gyokushin Ryu Aikido. J’avais enormement apprecie mon passage a Shizuoka et espere pouvoir y retourner prochainement. D’ici là, Washizu sensei sera invité par l’Ecole Française de Nihon Tai Jitsu pour un stage à Paris au mois d’avril. Stage que je ne manquerai sous aucun prétexte !



Au programme : + de 100 techniques dont + de 30 Sutemi waza 締め - Hemono Tori 得物取り (Bo, Tanto & Ken) - Hiki Tate 引立て - Kime no Kata 極めの形 - Shime no Kata 締めの形 - Futari Gake 二人掛け - Tai Sabaki no Kata 体捌きの型

En bonus Exclusif : "Sensei Stories" l'interview de Washizu sensei parlant de ses débuts, de l'ancien Yoseikan dojo auprès de Minoru Mochizuki sensei... 

    DVD présenté par 鷲巣輝巳 Terumi WASHIZU sensei
    KAISO Gyokushin Ryu Aikido, 7ème dan Shihan Yoseikan Aikido, 4ème dan Yoseikan Ju-Jitsu, 3ème dan Iai Katori Shinto Ryu, 3ème dan Judo.

Assisté de 杉山則夫 Sugiyama Norio - 徳山正美 Tokuyama Masami - 勝居俊次 Katsui Toshitsugu - 大石真也 Oishi Shinya


Disponible en pré-commande chez Imagin'Arts