mercredi 23 mai 2012

Les vertus des Arts Martiaux

Non contents de rendre invincibles, les Arts Martiaux ont la réputation de faire de nous des sages dénués d’ego et d’une fiabilité sans commune mesure. Et l’expérience nous prouve jour après jour comment les pratiquants tuent l’ego : course aux grades effrénée, scissions pour « fédérer » (comprendre être le chef), mépris pour les moins gradés que soi, refus d’accepter que ses techniques ne fonctionnent pas, etc. J’osais espérer que la fiabilité serait plus épargnée, je suis triste de constater qu’il n’en est rien.

Le stage de Taiwan est donc annulé, et ce malgré les efforts de Fred pour consulter tout le monde depuis un mois, s’assurer que la salle est libre, que tout le monde est dispo et intéressé. Comme la dernière fois, il a appris à la dernière minute que la salle était prise. Sauf que cette fois il n’est pas possible de déplacer à un autre moment du week-end. La salle n’est pas prise 24h/24, mais entre la piscine et les cours de triangle il est difficile de tenir ses engagements. Fiabilité quand tu nous tiens…

Dans le fond, ça n’est pas grave. Je vais à Taiwan pour voir Fred, ça ne change pas. Nous nous entrainerons juste dehors. Mais ça me confirme une triste réalité : les gens ne sont pas fiables. Ainsi qu’une autre réalité encore plus triste : quand on bosse gratuitement, on n’est pas pris au sérieux. Apres tout, c’est gratuit, on peut toujours le faire à un autre moment. J’ai bêtement cette volonté de partager et d’échanger sans rien demander en retour (au contraire même puisqu’au final donner ces séminaires me coute du temps et de l’argent), de même que Fred, et nous sommes remerciés par une annulation molle. On m’y reprendra.

Il est peut-être temps de bruler les ouvrages sur le code d’honneur des Samouraïs, les Arts Martiaux n’apportent pas plus de vertus que d’autres activités. Peut-être même moins, mais c’est un autre débat.

4 commentaires:

PAKPEIJU a dit…

C'est effectivement dommage. En fait on retombe sur ce que je disais sur les "geeks martiaux": on a la malheureuse illusion de penser que notre niveau d'investissement est partagé par tous les pratiquants et ce n'est pas le cas. Le pratiquant-loisir consomme et zappe sans mesurer le travail fourni par ceux qui offrent quelque chose et à fournir par lui-même pour obtenir la maîtrise (et surtout les grades, héhé) convoités.

Allez, on en sourira samedi soir avec la musique de Red Rob ;)

Xavier a dit…

C'est bien vrai. Et dire qu'on pensait leur faire un DVD avec les techniques... Mais bon, on passera un bon moment de toute facon!

GREG a dit…

Quelle tristesse, on ne peut plus compter sur personne ...

PAKPEIJU a dit…

En fait il y a quand même un noyau de motivés... mais qui a peu de prise sur les décisions et l'organisation.
C'est juste qu'en s'y prenant 1 mois à l'avance et Xavier étant souple sur les horaires c'était imparable... enfin, sans fainéantise et avec un minimum de volonté.