jeudi 5 avril 2012

Passage au Tai Jitsu Club de Paris

J'ai commencé mon voyage par un passage au Tai Jitsu Club de Paris, dirigé par Louis Mercier. Club dans lequel j'ai surtout pratiqué en 2005, alors que j'étais en stage à Paris. L'organisation des cours a quelque peu changé depuis, notamment avec un cours de self en jean-tshirt avant le cours en keiko gi. Plus pragmatique. Cela étant dit les techniques étaient plus ou moins les mêmes que celles pratiquées en gi à l'époque, Louis ayant toujours eu un goût prononcé pour la self défense.

J'ai été frappé par le nombre de pratiquants, apparemment peu élevé par rapport à leurs habitudes en raison du passage de grade. Pourtant avec bien 50 personnes dans la salle j'étais plutôt impressionné!

Le point qui m'a malgré tout le plus marqué est la façon dont Louis met en avant ses élèves avancés. J'ai beau le savoir, c'est toujours amusant. Il est déjà le seul enseignant que je connaisse qui mette tous les instructeurs à ses côtés pour le salut. Après le passage de grade, il a proposé que ses instructeurs fassent eux aussi des commentaires, vantant leur expérience, etc. Hormis le but de flatter l'égo en disant des choses très (trop?) positives à ses instructeurs, ça a également le mérite de les encourager, ce qui est une bonne chose. Les critiques négatives ne sont pas absentes non plus mais toujours formulées de façon intéressante.

C'est peut être le point qui m'a le plus marqué lors de mon année chez lui et des stages ou j'ai pu le suivre par la suite: sa pédagogie. Sa capacité à raconter des anecdotes à dormir debout mais dont le message final marque, à mettre les élèves en avant, ou encore à corriger une abominable erreur en proposant une version "différente" qui s'avère nettement plus appropriée.

Aucun commentaire: