mardi 6 septembre 2011

Petite introduction au NTJ a Taichung

Fred a déjà fait un magnifique compte rendu et il va m’être difficile de l’égaler. Comme lui j’attendais ce week end avec impatience, en plus de l’amitié qui nous lie, la pratique du Jujutsu me manque cruellement. Entendons nous bien, j’apprécie énormément le travail propose par mon professeur d’Aikido ainsi que les tanren d’Aunkai, mais les spécificités de notre pratique (sa diversité technique, ses sutemis et son travail en contrainte notamment) me manquent et sont il faut le dire la ou je prends le plus de plaisir.

L’accueil de Sam et Wesley a été excellent et j’avoue avoir apprécié que Sam demande à découvrir ma pratique. Même si je ne suis pas le premier à enseigner et que j’ai tendance à pratiquer dans mon coin, on a son ego et savoir que ce qu’on fait intéresse des gens est toujours plaisant.

Il me semblait intéressant d’amener cette pratique en parallèle de l’Aikido pratiqué par nos hôtes. Apres tout, l’Aikido Yoseikan est de l’Aikido (même s’il est très spécifique) et le NTJ en descend directement. Je voulais montrer deux specificités que l’on ne retrouve pas réellement à l’Aikido : le travail en contrainte et les sutemis. Le premier parce que les techniques de l’Aikido sont finalement proches mais ces techniques montrent une différence claire d’était d’esprit. Le deuxième parce qu’il me semble conserver tout simplement le principe du cercle et la notion de prise de centre chers a l’Aikido, mais verticalement. Les sutemis amènent aussi cette notion de contre et de surpassement, si importante dans notre pratique.

Je dois rendre hommage d’une part a l’ouverture d’esprit de nos hôtes qui ont accepté avec enthousiasme nos différences et surtout ont eu le courage de se remettre en question et de chercher à comprendre quand leurs techniques ne fonctionnaient pas sur nous. C’est pour moi la richesse de ces échanges de se retrouver face à ses propres limites et de comprendre comment les dépasser. Tout le monde n’en est pas capable et je suis heureux d’avoir rencontre des gens qui ont cette démarche.

Mais surtout je tiens à remercier Fred, qui non content d’être un excellent pratiquant et un ami sincère a cette capacité incroyable de donner sans jamais rien attendre en retour. Je connais peu de gens qui auraient subi mes techniques pendant 4h30 non-stop sans broncher. A charge de revanche.

Toutes les techniques ont été filmées, je devrais donc en mettre un certain nombre sur youtube dans les prochains jours.

Aucun commentaire: