vendredi 14 janvier 2011

Une progression personnelle

Dans toute activité, et en particulier dans les activités physiques, je crois qu'il est assez logique de se comparer inconsciemment aux autres, et pourtant quand on y pense ça n'a pas grand sens... Chacun a son propre corps avec des caractéristiques qui lui sont proches et faire exactement la même chose que le voisin n'a aucun sens.

Mais même si ça n'a pas de sens, je dois avouer qu'en voyant les photos du premier stage national Aunkai je n'ai pas pu m'empêcher de me dire: "merde alors, il a une super forme... la mienne elle a ceci, cela, etc.". Ben oui, ma forme est loin d'être celle de Léo Tamaki, c'est quand même fou qu'il m'ait fallu des photos pour m'en rendre compte!

Du coup pour me remonter le moral, j'ai essayé de me comparer à moi même, ou plutôt à moi même au mois d'avril. Là c'est tout de suite plus positif! Je me souvenais que j'avais les pieds à quasiment 180° lors de la descente, mais le voir m'a fait un choc. Voir cette vidéo plusieurs mois après m'a permis de mettre en lumière ma progression et l'évolution de ma compréhension, alors qu'à l'époque elle ne m'apportait pas grand chose.

A l'occasion, il faudra que je me re-filme sur les Tanren pour les regarder dans quelques mois

1 commentaire:

ByakkoZ a dit…

Oui, je suis d'accord avec toi Léo à une super forme et oui on a chacun nos particularités physiques.
Comme tu dis, ce comparer à soit même dans le temps est le meilleur moyen de voir sa progression (ou pas).
Après rien n'empêche d'essayer de travailler en gardant en tête la position "idéale" tout en ayant conscience des messages que notre corps nous envoi et en sachant s'arrêter avant de l'abimer.
Bonne Pratique
David