dimanche 30 janvier 2011

L'ironie du sort...

A l'instar de Fred, j'ai souvent critiqué l'Aikido, ou tout du moins les Aikidokas, en particulier pour leur capacité à tomber tout seuls, même lorsque Tori effectue mal sa technique. Je n'ai pourtant aucun problème avec la discipline en elle même, que j'aime bien, et j'apprécie même beaucoup le travail de certains Aikidokas (à l'instar de Christian Tissier ou de Leo Tamaki), pour lesquels je n'ai pas de doute sur le fait que ce qu'ils font marche.

L'ironie, c'est que j'ai fait aujourd'hui mon premier cours d'Aikido. Fred étant parti, il semblerait que je sois la seule personne à HK intéressée par le Jujutsu et un travail avec partenaire me semble essentiel. Je suis donc allé à un cours d'essai avec un enseignant japonais, Nagai Sensei, élève de Endo sensei (lui même uchi deshi d'O Sensei), et j'avoue avoir apprécié. La structure du cours est relativement simple, avec un enseignant qui montre la technique plusieurs fois sans explication, avant que les élèves la travaillent. Il y a peu d'élèves (nous étions 7 aujourd'hui), mais un bon esprit et des choses vraiment intéressantes dans la façon de bouger. Au contact, Nagai sensei a un toucher très doux bien que ferme, très différent de ce que l'on peut ressentir au contact d'Akuzawa sensei mais vraiment intéressant.

Un gage de qualité est pour moi également la présence d'un élève japonais, Sandan en Yoshinkan, qui a remis une ceinture blanche et fait le trajet depuis Shenzhen pour s'entrainer le week end.

Je vais donc y retourner pour confirmer, mais il me semble de toute façon voir des choses intéressantes.

samedi 15 janvier 2011

Shit happens

Ce soir, j'ai reçu un email de mon club de Yoga que j'ai d'abord cru être un email promotionnel, comme souvent. Il s'est avéré être en fait une annonce de la fermeture du studio... Comme de nombreux autres avant lui, et probablement de nombreux après, le studio a fermé ses portes ce jour pour des raisons probablement financières. Bien entendu, a moins qu'il ne rouvre (sait-on jamais), les élèves qui ont payé leur année ne reverront pas leur argent. Et dire qu'il y a un mois j’étais content d'avoir pu renouveler mon abonnement.

Bref, les clés de ma progression sont désormais, comme toujours finalement, entre mes mains et le périple en solitaire semble reparti pour un tour. Comme dirait Fred, et un autre avant lui: "j'aime quand un plan se déroule sans accroc", seulement il semblerait que ça ne soit pas le genre de choses qui arrivent...

vendredi 14 janvier 2011

Une progression personnelle

Dans toute activité, et en particulier dans les activités physiques, je crois qu'il est assez logique de se comparer inconsciemment aux autres, et pourtant quand on y pense ça n'a pas grand sens... Chacun a son propre corps avec des caractéristiques qui lui sont proches et faire exactement la même chose que le voisin n'a aucun sens.

Mais même si ça n'a pas de sens, je dois avouer qu'en voyant les photos du premier stage national Aunkai je n'ai pas pu m'empêcher de me dire: "merde alors, il a une super forme... la mienne elle a ceci, cela, etc.". Ben oui, ma forme est loin d'être celle de Léo Tamaki, c'est quand même fou qu'il m'ait fallu des photos pour m'en rendre compte!

Du coup pour me remonter le moral, j'ai essayé de me comparer à moi même, ou plutôt à moi même au mois d'avril. Là c'est tout de suite plus positif! Je me souvenais que j'avais les pieds à quasiment 180° lors de la descente, mais le voir m'a fait un choc. Voir cette vidéo plusieurs mois après m'a permis de mettre en lumière ma progression et l'évolution de ma compréhension, alors qu'à l'époque elle ne m'apportait pas grand chose.

A l'occasion, il faudra que je me re-filme sur les Tanren pour les regarder dans quelques mois

mercredi 12 janvier 2011

Hiver...

La vague de froid qui s'est abattue sur HK (oui, des fois on a froid à HK) a je l'avoue une influence très négative sur ma pratique et m'encourage à pratiquer plus souvent le Yoga qu'Aunkai, du fait d'être à l'intérieur. Le climat reste pourtant relativement clément par rapport à la France, mais malgré tout je sens parfois que le froid perturbe ma concentration et mon exécution, au point de limiter l'utilité des Tanren. Malgré tout je conserve au minimum un entrainement par jour, quel qu'il soit, mais je reste un peu frustré. J'ai en revanche d'autant plus de respect pour Kiaz qui arrive à pratiquer quotidiennement, seul, et quelles que soient les conditions!

En revanche, je suis allé retrouver mon ami Aikidoka sur son ile lundi pour 2h d'entrainement, qui se sont finalement en grandes parties sur Aunkai. Il ne connaissait pas la méthode, mais son niveau de compréhension et de pratique (Akido & Yoga) fait qu'il a rapidement pigé les exercices. Connaissant sa recherche, je ne doute pas que la méthode ait des clés intéressantes à lui apporter et que nous pourrons continuer à échanger régulièrement sur ces points là.

Et sauf erreur de ma part, Fred repasse à HK dans une semaine, ce qui nous promet de beaux entrainements très prochainement.