jeudi 8 juillet 2010

Technologies & Entrainement

Depuis quelques années, j’ai beaucoup déménagé et je n’ai finalement pas eu de réel suivi en club. Tant que j’étais en France, le problème ne se posait pas réellement puisqu’il m’était facile de suivre les stages du NTJ et donc d’avoir un retour direct sur ma pratique. Depuis Hong Kong c’est plus difficile… Et c’est la qu’interviennent les technologies modernes pour m’aider dans ma progression.

Je me suis récemment mis en tête de travailler le passage du 3eme dan. Non pas que j’en ai foncièrement besoin, mais plutôt que ca ne peut pas me faire de mal et que ca m’oblige a essayer de franchir un cap dans ma pratique. Comme pour le 2eme, c’est aussi un moyen de savoir ou j’en suis, à défaut d’un retour direct. Le problème c’est que sur les deux katas que je dois présenter, l’un m’est connu mais nécessite des ajustements, l’autre m’est totalement inconnu. Ce qui aurait été un gros problème il y a quelques années n’est en fait qu’un faux problème aujourd’hui. Entre les DVD et les plateformes comme youtube, la plupart des katas sont trouvables, faites par plusieurs personnes. A partir de la, il est normalement possible de recouper les infos et de comprendre le kata. La vidéo permet aussi de se filmer pour pallier l’absence d’observateur extérieur. Même si ca n’est pas parfait, si l’on sait ou regarder on peut déjà effectuer pas mal de corrections avec la vidéo.

Apres tout, quand on y pense, la vidéo est utilisée comme outil de progression dans les sports collectifs pour comprendre un match après coup : pourquoi ne pas faire la même chose ?

L’autre intérêt de la vidéo est de voir sa progression. J’ai été filme la premier fois en décembre 2005, puis en juin 2006. Rien depuis. Entre les deux je perçois déjà un écart énorme, comme si un cap avait été franchi. Plus récemment je n’ai filme que des katas, la comparaison est donc difficile, mais d’après Fred il y a un changement dans ma verticalité, ce qui pourrait se comprendre après quelques mois de Yoga et d’Aunkai. J’avoue ne pas réellement voir la différence pour le moment, en tout cas extérieurement. Intérieurement il y a une différence, c’est certain.

Je ne sais pas si cela suffira à avoir mon 3eme dan, ni même si j’en ai le niveau, mais ca n’est pas le plus important a mes yeux. Grâce a Fred et a la vidéo je peux travailler et continuer à progresser, et c’est la l’essentiel.

2 commentaires:

Pak Pei Ju a dit…

La vidéo est cruelle, mais vraiment très utile. Je vois mes appels lors des attaques, il va me falloir travailler dessus.

Xavier a dit…

C'est cruel parce que ca montre la réalité et pas ce qu'on aimerait y voir