lundi 8 février 2010

Les bases, les bases et encore les bases

J’ai essaye pas mal de styles ces dernières années, plus ou moins sérieusement selon les cas. Allant de plusieurs années pour certains a un ou deux séminaires pour d’autres. Ca m’a permis d’avoir une vision « technique » assez large sur ce qui se fait, et je pense que ca m’a fortement aidé à progresser.

Cependant, derrière tout cet attirail technique que j’ai pu récupérer, je sens de plus en plus un manque, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la base. Dans l’ensemble, pour ce que j’ai pratiqué, je trouve que la base fondamentale est trop peu travaillée. Quand je parle de base, je ne parle pas des techniques de base comme on les travaille en Nihon Tai Jitsu (techniques de défenses par atemis, clés, projections sur des saisies de poignet et qui correspondent a la base technique du style), mais de bases corporelles : ancrage, relâchement, verticalité, structure. Pourtant, quand je vois des hauts gradés travailler, ils ont manifestement ces bases, probablement acquises a force de travailler les techniques.

Cela dit, malgré tout le travail que j’ai pu faire, je vois de plus en plus de lacunes dans ma pratique. Trop d’utilisation des bras, un manque d’ancrage certain et une forte propension à être trop penché vers l’avant lors de mes déplacements. Ceci ajouté à la souplesse d’un lampadaire ne peut pas faire de très bonnes choses au final… C’est pour cette raison que j’ai commencé le Yoga il y a deux mois et que je m’apprête à débuter l’Aunkai. Il est plus que temps que j’arrête d’essayer d’accumuler des techniques qui ne me serviront de toute façon a rien tant que je n’aurai pas un corps capable de les appliquer.

L’inconvénient maintenant c’est que certaines positions risquent d’être difficiles a prendre tant que je n’ai pas gagné en souplesse… La position Tenchijin par exemple est un véritable calvaire : impossible de descendre ne serait ce que les cuisses parallèles au sol sans perdre la verticalité du dos…

2 commentaires:

chris a dit…

Bonsoir,

Ne te focalise pas trop sur "le reflet que tu souhaite voir" mais sur l'assiduité dans la pratique.

Il m'a fallu plusieurs mois de pratique quotidienne avant de "s'assoir" dans mes hanches, on sentant la verticalité de mon rachis. (qui est différent de sa perpendicularité avec le sol).

La difficulté d'Aunkaï réside dans la recherche de certaines contractions tout en restant suffisamment souple pour rééquilibrer sa structure corporelle.

Bonne continuation à toi,

kiaz

Xavier a dit…

Salut Chris,

merci pour ton commentaire!
Tu as raison, j'ai intérêt a me concentrer plus sur mes sensations en travaillant quotidiennement les positions.

J'ai reçu le DVD hier, du coup j'ai pu commencer Maho, Shiko et TCJ ce matin (avec des cales sous les talons pour TCJ). Normalement je dois aller voir Akuzawa le mois prochain pour me faire corriger tout ca.

Avec le temps, la pratique et tous les details donnés sur Kwoon, je n'ai pas trop de doute sur le fait que ca ne peut que s'améliorer.

Xav