mardi 1 septembre 2009

Une pratique faussée

Certains pratiquants (pire enseignants) partent du principe qu’on est supérieur a la personne d’en face, c'est-à-dire plus rapide, plus expérimenté dans le combat, plus rapide, etc. Je l’ai encore vu ce week end et ca m’énerve au plus haut point. Si on part du principe que je suis plus jeune, plus rapide, plus fort et tant qu’on y est arme et avec des potes, je vois pas trop pourquoi on aurait besoin de se défendre…

Bref, partir du principe qu’on est supérieur à l’autre c’est comme partir du principe qu’il sera cul de jatte : un jour de chance ca peut arriver mais ca reste hautement improbable. Mieux vaut a mon avis se préparer au pire qu’au meilleur et être agréablement surpris. Une bonne pratique est une pratique dans laquelle on se met en danger et ou on cherche a aller plus loin chaque jour, pas une pratique dans laquelle on se complait a se regarder dans un miroir avec sa belle technique et ses beaux muscles.

Pour certains le réveil risque d’être dur….

Aucun commentaire: