lundi 3 août 2009

Travailler la base, oui mais…

On finit par s’emmerder ferme. Depuis un an, à l’Arnis on travaille les mêmes techniques, et si en soi je comprends bien que solidifier la base soit important, je doute que s’enfermer dans 10 techniques soit bénéfique. En effet, il y a souvent des techniques qu’on n’arrive pas à passer, et c’est en travaillant autre chose qu’on finit par les assimiler, parce que le corps assimile de nouvelles choses qui mettent en lumière ce qu’on n’avait pas compris. La malheureusement ce n’est pas le cas, on s’enferme juste dans la routine.

Le pire dans tout ca, c’est de voir qu’il y a encore des élèves (pourtant arrives il y a deux ans) qui essaient toujours d’imiter le prof pendant qu’il montre la technique, de préférence avec un air dubitatif… A croire que personne ne se rend compte qu’ils ont travaille cette même technique des dizaines et des dizaines de fois, toujours a l’identique.

Bref je suis frustre, autant j’apprends plein de choses au JJB (qui n’était pourtant clairement pas ma priorité), autant ces derniers temps je m’ennuie a l’Arnis. Vivement que je repasse a Singapour !

Aucun commentaire: