jeudi 30 juillet 2009

Des progrès certains mais discrets

Lors de mes combats au JJB hier, j’ai pu apprécier mes progrès, chose que je n’avais pas eu l’occasion de faire depuis un bon moment. Et pour cause, mes combats ces dernières semaines ont été contre des gens bien plus performants que moi (soit grades, soit hyper puissants, voire les deux).

Hier, j’ai donc fait 3 combats. Le premier contre le prof, brésilien et ceinture noire… pas la peine de vous faire un dessin. Les deux autres contre des gens normalement plus de mon niveau, voire normalement nettement meilleur que moi pour le second. Je n’ai réussi a en conclure aucun des deux, ce qui montre mes limites, mais je me suis quand même nettement plus balade que d’habitude : plus de changements de positions, plus de positions dominantes, moins de pression. Je commence aussi a avoir plus de technique, c’est encore très léger et je sens mon manque d’expérience mais chaque jour est meilleur que le précédent.

Finalement, le principal est la : être chaque jour plus fort que la veille et moins fort que le lendemain, peu importe le niveau de départ ou celui d’arrivée.

mardi 28 juillet 2009

Kung Fu Festival

Ce week end a HK, il y avait un festival de Kung Fu sur l’avenue des stars. Beau sur le papier, un peu plus décevant dans la réalité, avec finalement assez peu de démonstrations et pas toujours de très bonne facture. Je n’ai vu que 3 disciplines sur les deux spots réservés aux démos, et j’ai presque vu le Tae Kwon Do.

Au final pour le peu que j’ai vu, mon ressenti est le suivant :

Escrime chinoise
Une sorte de Chanbara local avec des armes en mousse et plus ou moins de protections. Les touches se font sur tout le corps, en estoc ou en coupe (je n’ai aucune idée du type d’armes qu’ils sont sensés utiliser d’ailleurs). Le niveau était franchement très moyen, et le combat d’un des élèves contre un membre du public a d’ailleurs largement consacre ce dernier, sur un score de 10-2 je crois… Bref, ca ressemblait plus a des gamins qui jouent avec des bâtons en mousse qu’autre chose.

Tae Kwon Do
Apres ca, on a bouge sur l’autre spot pour voir la démo de Capoeira. La démo de TKD venait de s’achever, mais j’ai quand même pu admirer la solidité des planches de casse quand une fillette de 14 ans, non pratiquante, en a casse une sans élan et en frappant avec le poignet tordu… Définitivement, je n’accroche pas le principe de faire de la casse si c’est pour faire ca.

Capoeira
Manifestement un style assez engage, comme celui que pratiquent mes copains de Jacobina Arte a Nantes : les deux capoeiristes sont très près, ca va vite et parfois ca touche.

Le prof nous a donne quelques explications sur le style et j’ai pu voir quelques trucs que je n’avais jamais vus, comme par exemple des coups de tête au corps pour venir déséquilibrer l’adversaire (lors d’une roue par exemple). Bien sur également les traditionnelles projections de Capoeira, mais elles sont plus classiques.

Ensuite, nous avons vu un exercice que je n’avais jamais vu en utilisant des sticks : un dans chaque main les capoeiristes dansent en les frappant en rythme, et en réalisant en même temps des acrobaties et autres joyeusetés. Dit comme ca, ca parait joli et pas très utile, mais essayez de varier vos mouvements de jambes et de faire des acrobaties tout en gardant un mouvement constant avec vos bras et vous verrez !

Bagua / Tai Chi / Wushu
Intéressant mais n’y connaissant rien en interne, ca m’est difficile de donner un avis. Tout ce que je peux dire, c’est que je n’accroche pas le Wushu : trop de sauts dans tous les sens et d’énergie dépensée pour au final pas grand-chose. J’ai trouve les profs de Bagua très fluides, ce qui pour moi est déjà un gage de qualité.

jeudi 16 juillet 2009

Affronter ses eleves

Hier le cours de JJB m’a rappelé certaines chroniques d’Henry Plée. En effet, a la fin du cours, le prof a pris tous les élèves l’un après l’autre en combat (soit une petite quinzaine allant de ceinture blanche a violette) pendant 2 minutes chacun. Je vous laisse faire le compte, ça fait pas loin d’une demi-heure sans pause, et dans le lot il n’y avait pas que des petits gabarits.

Bien évidemment, tout le monde a pris sa taulee, mais le plus beau c’est que celle-ci n’était manifestement pas recherchée. Pour beaucoup d’entre nous (dont moi) il ne nous a pas amené a la soumission, se contentant de passer d’une position de contrôle a une autre avec une grande facilite. En revanche il a réussi a faire taper le japonais du club qui pourtant ne tape jamais (en même temps vue la clé de cervicales qu’il a pris, on peut le comprendre).

Ce genre de combats apparait de moins en moins dans les AM, probablement par peur de perdre le combat et donc la face. A titre personnel, je trouve ça bien de faire ce genre de choses, plus qu’une simple démonstration de force il y a surtout le fait de se remettre en question et de garder a l’esprit que le combat c’est la base.

vendredi 10 juillet 2009

La base

J’ai remarque un truc bizarre hier pendant le cours de JJB: ce qui me parait évident debout et que je fais sans réfléchir me pose problème au sol.

En effet, après un combat mon partenaire m’a fait remarquer que je ne gardais pas assez les coudes au corps et que ca me faisait perdre de la puissance. C’est une remarque plein de bon sens, et d’ailleurs quand je pratique debout je garde toujours les coudes au corps pour ne pas perdre mes connexions. Qu’est ce qui change alors ? Probablement le fait qu’au sol je reste en territoire inconnu, je manque de d’expérience, de bases techniques. Du coup, je tente des choses tordues qui bien entendu ne marchent pas et m’exposent plus qu’autre chose. Son conseil c’est de n’essayer que les techniques de base que je connais. Je crois qu’il a raison : les bons pratiquants ne font que des techniques de base, mais exécutées a un niveau supérieur. Rien ne sert d’essayer d’aller faire des choses compliques, la solution la plus simple est souvent la meilleure.