vendredi 5 juin 2009

Espada y Daga

L’Espada y Daga est dans les arts philippins la partie qui montre (je trouve) le plus le lien avec les conquistadores espagnols puisqu’il s’agit normalement d’une rapière et d’une dague.

Dans les styles philippins, on retrouve l’Espada y Daga le plus souvent avec un stick et un couteau, mais pourquoi pas avec une arme tranchante et longue a la place du stick (un Bolo par exemple). Dans mon style d’Arnis, l’Espada y Daga n’est pas enseignée, c’est donc malheureusement quelque chose que je travaille peu. Pour compenser, j’ai pu en voir un peu lors de mon séjour à Singapour.

Je trouve très intéressante cette pratique, probablement plus que toutes les autres armes d’ailleurs pour une raison bien simple : l’asymétrie. Une arme longue de percussion dans une main, une arme courte et tranchante (ou piquante) dans l’autre, ce qui implique des utilisations différentes et des distances différentes. Vous pouvez essayer : frapper d’une main et couper de l’autre est loin d’être évident. C’est pour moi clairement le principal intérêt de l’Espada y Daga, ca reprend les avantages du Sinawali (double bâton) qui travaille l’ambidextrie et l’asymétrie mais en allant un cran plus loin.

Aucun commentaire: