mercredi 4 mars 2009

Principes VS Techniques

Suite à la lecture d’un sujet sur Kwoon et cet excellent article de l’ACDS Belgique, je me pose quelques questions sur cette opposition.

Effectivement depuis quelques années maintenant, j’essaie de ne plus penser en termes de techniques mais uniquement en termes de principes ou d’angles. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une technique répond a une situation donnée, alors qu’un principe répond a une multitude de situations présentant des caractères communs. En fait, ca me donne la même impression qu’avec les maths : je n’ai jamais compris le besoin maladif des gens de faire et de refaire des annales de concours… au bout d’un moment on gagnerait clairement beaucoup de temps à comprendre les mécanismes sous jacents plutôt qu’a s’emmerder a apprendre toutes les situations possibles (si tant est que ca soit possible).

Je pratique donc les arts martiaux comme je fais des maths… ca commence bien ! Les techniques m’apparaissent comme des outils d’apprentissage, permettant d’appréhender la mécanique du corps humain. Une fois compris comment réaliser une clé, un déséquilibre, un étranglement, il est des lors possible de les réaliser quel que soit l’angle ou la position du partenaire. Tout est une question de compréhension et d’assimilation des principes. J’y vois déjà deux avantages certains :
- Eviter de se retrouver dans une situation inconnue : des lors qu’il ne s’agit que de principes, si ils sont bons on les retrouvera forcement
- Eviter le tristement célèbre « You attack me wrong »

Bon ce point la est réglé. Maintenant vous allez me dire comment connaitre les principes ? Ben la les gars va falloir vous demmerder… Plus sérieusement, je pense qu’on est en droit d’attendre de tout enseignant de qualité qu’il se soit pose ces questions, donc a priori a moins d’être tombe sur un jeune loup qui se contente de répéter les techniques qu’on lui a montrées sans les comprendre (c’est triste mais il y en a, et surement plus que je n’ose le croire), votre prof les connait. Et quand bien même ca ne serait pas le cas, à force de répétition et de réflexion, vous trouverez tout seul une bonne partie de la réponse.

Un enseignement ne doit a mon avis pas être fige. Il existe des bases, parfois des katas/taos/poomses, mais leur but est avant tout de tendre vers les principes et de former le corps. Au fur et a mesure, il faudra probablement se dégager de ca pour en retirer les éléments essentiels, ceux qui justifient qu’on travaille de cette manière et qui rendent une école cohérente (ce qui ne veut pas dire qu’il faut arrêter de pratiquer les bases hein ?).

J’ai comme l’impression qu’y a encore du boulot…

Aucun commentaire: