jeudi 19 mars 2009

Pourquoi pratiquer?

C’est une question qu’on finit toujours par se poser, ou en tout cas qu’on finit toujours par nous poser… Il faut avouer que pour beaucoup de gens ce genre de pratiques font un peu peur et renvoient immédiatement a un monde imaginaire dans lequel un ceinture noire est forcement un grand expert capable de contrôler 5 hommes d’une main tout en buvant son saké. Si seulement.

J’en viens donc à me demander pourquoi je pratique et si les raisons sont les mêmes qu’au début. Je crois que comme beaucoup de personnes c’est loin d’être le cas. J’ai commence ma pratique pour des « mauvaises » raisons comme apprendre a me défendre. Mauvaises parce que ma vie n’a jamais été en danger et les quelques incartades que j’ai pu avoir au collège ne méritaient pas forcement ca. J’ai aussi commence parce que j’étais impressionne par les films de Karate qu’on voyait a la TV, sans commentaire. A l’époque je voulais donc apprendre des techniques efficaces pour pouvoir me défendre et j’étais béa d’admiration devant des jeunes ceintures marrons.

Plus de 10 ans après, je me suis jamais (enfin presque) servi de ma pratique dans une situation réelle, ce qui n’est entre nous pas plus mal. Les techniques en elles mêmes ne m’intéressent plus, ce qui m’intéresse ce sont les principes et la mécanique du corps humain. Comment être puissant sans utiliser ses muscles ? Comment casser la structure de son adversaire ? Comment être capable de réagir simplement dans toutes les situations, tous les angles, toutes les distances ? Autant de questions qui cherchent (et qui vont chercher longtemps) leurs réponses.

Ce qui est amusant, c’est que plus j’avance et plus j’ai l’impression d’être loin. Un jour en discutant avec mon partenaire de Ju Jitsu, je lui disais que j’avais l’impression d’être moins bon que quand j’avais passe mon 1er dan, 7 ans plus tôt… il m’a répondu que je n’étais pas moins bon mais que j’avais plus l’œil. C’est une remarque intéressante. A l’époque je ne percevais pas mes erreurs, aujourd’hui j’en fais sans doute moins, mais parmi celles qui restent j’en perçois un certain nombre. Une fois qu’elles seront réglées, j’en percevrai sans doute de nouvelles, c’est sans fin.

Pourquoi je pratique aujourd’hui ? C’est facile : j’ai eu la chance de gouter aux techniques d’experts de nombreuses disciplines et de voir des façons de bouger extraordinaires. Sans espérer en arriver la un jour, je ne peux décemment pas m’arrêter aussi loin… En plus de ca, les AM ont cet avantage de comprendre des styles extrêmement différents, d’origines variées. Chaque style est guide par ses propres principes, ses propres choix tactiques. Entre deux styles de Karaté on ne parle déjà plus de la même chose, bref il y a la un monde incroyable et charge d’histoire à explorer, quand on a le pied dans l’engrenage, difficile de s’en sortir.

Aucun commentaire: