mardi 3 février 2009

Mardi 13 Jan 2009

10h-12h, Me Ko
Assouplissements, exercices de base au sabre et de renforcement, puis on passe aux 5 premières techniques de sabre. Le Han Kum Do est une école coréenne dont les techniques reposent sur le Hangeul, l'alphabet coréen, j'ai donc vu les 5 premières consonnes.

Je démontre ensuite à Me Ko et son fils les 12 formes de base du Hankido, seul en statique. Ils ne me font aucun retour dessus. Se Hwan me dira juste après que j'apprends vite, je demande à voir et j'ai de toute façon une confiance modérée quand un asiatique tient ce genre de propos... Cela étant je commence à me sentir moins mauvais malgré les courbatures (quelque peu empirées par le lit).

15h-17h, Se Hwan
Travail habituel + théorie du cercle et cercle suivi d'une chute en longueur en se laissant emporter par l'élan. Pour le cercle, j'apprends que le centre de gravité reste toujours à la même hauteur, on n'utilise donc pas de mouvement de ressort comme je le pensais jusque là. Les bras sont tendus et prennent le contact avant que la rotation ne soit réellement amorcée.

20h-21h30, Se Hwan
Pour la partie self défense, on travaillera en particulier la 4eme forme Hankido : Nae Wae Ki Bup (i.e. Yuki Chigae/Kote Hineri/Sankyo), et Shio Nage (là j'ai pas le nom coréen désolé) en formes Ura et Omote (intérieur et extérieur donc).
Pour la 4eme forme, il est nécessaire de passer au plus court à l'intérieur pour éviter un contre. La pression sur le coude pour effectuer l'entrée circulaire se fait en tendant le bras adverse et en se déplaçant dans le même temps ou presque. Il m'est assez difficile de faire des essais parce qu'il parle trop, mais je finis par trouver mes marques. En revanche, chose surprenante, la façon de réaliser cette technique ne permet pas d'immobiliser la personne, alors qu'en NTJ on la monte sur la pointe des pieds de telle sorte qu'elle ne puisse ni avancer ni reculer.

Le reste de la soirée, j'ai effectué notament des coupes latérales au sabre au ralenti pour bien sentir la connexion jambes>hanches>bras. C'est intéressant mais pas si évident au final.

Aucun commentaire: