vendredi 28 novembre 2008

JJB – Je paie mon du

J’ai trouve cette expression dans un article d’un prof de JJB et je la trouve plutôt adaptée. 1 mois après, je suis toujours aussi malmené, je ne vois aucune solution, je ne vais pas assez vite et je manque clairement de bagage technique. J’ai discute un peu hier avec un des nouveaux ceintures bleues du cours, qui me confirmait que c’était normal, et qu’en gros j’allais en chier pendant un an avant de pouvoir a mon tour jouer avec les ceintures blanches. Bref, c’est dur, mais c’est pour tout le monde pareil, et je suis venu pour apprendre. Si j’y arrivais déjà, ça en serait presque triste.

Autre difficulté, hier on a pratique un peu d’amenées au sol en randori, et j’ai trouve ça plus dur qu’en judo, peut être parce qu’elle est recherchée différemment : peu importe le ippon, les deux combattants sont beaucoup plus bas dans leurs positions et cherche surtout a attraper les jambes de l’adversaire pour avoir une position dominante au sol. C’est assez inhabituel pour moi, et j’avoue que lorsqu’ils m’attrapent j’ai surtout envie de leur envoyer un coup de genou ou de les percuter a coups de tibias. Attaquer un spécialiste dans son domaine est toujours plus complique parce que ce qui est une bonne attitude chez soi peut être interdit dans les nouvelles conditions, de même qu’un boxeur thaï qui combattrait en anglaise aurait probablement des difficultés d’adaptation, dus a la nécessité de bloquer ses réflexes.

Au sol en revanche je n’ai pas d’excuse. On peut toujours dire qu’il est possible de frapper, saisir les doigts ou autres joyeusetés, dans la réalité c’est pas aussi facile : générer de la force en frappant depuis le sol n’est pas si facile, et finalement un doigt ou un œil non plus face a quelqu’un qui maitrise. Ca remet pas mal les choses en perspective. Cela dit je ne crois pas que ces techniques soient inutiles face a un pratiquant de JJB, elles me paraissent juste insuffisantes pour compenser la différence de niveau. Il faudra essayer quand j’aurai réussi à acquérir une ou deux choses.

L'article en question Harris International - Analyse sur le Jiu Jitsu Brésilien

Aucun commentaire: