vendredi 21 novembre 2008

1ere rencontre avec Me Hernaez (NTJ) – St Jean de Monts – 12 novembre 2005


Groupe complet


Avec Jacques, Sergio, Max Lormeteau, Roland & Georges Hernaez


Avec Max

Ce stage est pour moi un moment clé pour plusieurs raisons. Nous sommes en 2005, je pratique le Nihon Tai Jitsu depuis 7 ans (dont 2 ans sans club) et je ne connais son fondateur Roland Hernaez que par ses écrits et (à l’époque) une vieille vidéo VHS. J’en ai bien sur beaucoup entendu parler, mais l’occasion ne s’était jamais vraiment présentée, ou du moins je n’avais jamais réellement chercher à la créer.

A l’époque en stage a Paris, j’ai appris que Me Hernaez passait faire un stage et une conférence à St Jean de Monts, a une heure environ de Nantes. Nantes est une ville que je connais bien, je peux donc y être hébergé (pour rappel ce stage a lieu une semaine après mon premier cours d’Hapkido et ma rencontre avec Jacques, voir début du blog). Le 11 novembre est férié, je prends la voiture et je pars. Ce sera mon premier voyage en solitaire pour un stage.

En arrivant le samedi matin, je pensais ne connaitre personne, j’avais jusque la uniquement fait quelques stages régionaux et je ne connaissais pas les pratiquants des autres clubs. Mais assez vite, première surprise : Jacques, rencontre la semaine précédente est la, il n’ira finalement pas passer son DAF et préférera la pratique a la théorie. Il est accompagne de Sergio, également bon Karateka, et pratiquant le Hapkido depuis le début de l’année. Je passerai donc une bonne partie de la journée avec eux. Autre surprise de la matinée, l’arrivée de Max Lormeteau, venu assister R. Hernaez et qui se trouve être l’un de mes professeurs. Je ne suis définitivement plus en territoire inconnu.

Je suis également surpris de voir d'une part autant de monde, mais surtout venant d'aussi loin! On compte pas mal de toulousains et d'espagnol dans l'assemblée et je commence a me dire que j'aurais pu commencer a me bouger plus tôt.

Le travail de la journée a été comme souvent lors de ces stages un travail de base. Je me suis rendu compte en travaillant avec Younes de Toulouse que finalement mes bases n’étaient pas si bonnes que ca. A priori je suppose que ca s’est un peu amélioré, je ne l’ai plus entendu me faire les remarques qu’il avait pu me faire a l’époque. Dans le lot, on retrouvait des esquives trop larges et donc trop longues, un manque de tonicité sur certaines entrées, pas assez de mise en déséquilibre. Bref, beaucoup de points clés à revoir…

Au déjeuner, une conférence sur le Zen tenue par Maitre Hernaez nous a éclairé sur pas mal de points. D’autres sujets, classiques, mais souvent mal compris sont évoqués : les kamikazes et le zen étant les deux thèmes qui m’ont le plus marque.

Cette journée a été intéressante à plus d’un titre. Déjà parce que c’est mon premier stage relativement éloigné, et pour lequel j’ai eu à me bouger pour apprendre quelque chose. Ca parait ridicule, ca ne l’est finalement pas tant que ca. J’ai eu une vraie remise en question de mon niveau, qui m’a force a travailler pour arranger ce qui n’allait pas. Au final c’est probablement à cause de ce stage que j’ai écumé les quatre coins du pays après.
Ca m’a aussi permis de réellement rencontrer Jacques et Sergio avant de revenir a Nantes en janvier, j’aurais l’occasion de beaucoup m’entrainer avec eux par la suite, a l’Hapkido ou a l’extérieur et pratiquer avec eux m’a sans aucun doute énormément apporte a tous les niveaux. Enfin, et même si ca n’a rien à voir, c’est en passant a Nantes ce vendredi que je rencontrerai celle que je finirai par épouser quelques années plus tard.

Aucun commentaire: